.
 

Partagez|
MessageSujet: Narciz Pawlevski, incube pour vous servir~ Jeu 24 Déc - 11:21
Narciz Pawlevski
« Bonjour toi~ »

« MOI JE SUIS... »
 
Hey! Salut les gens! Moi je m'appelle Narciz PAWLEVSKI et j'ai 26 ans. Je suis née en Pologne le 12 mai 1989. J'appartiens à la race des Incubes et je suis sur Asae car mon meilleur ami y est et je veux le revoir. Le plus souvent je suis quelqu'un de joyeux et d'aimable, mais il arrive que je sois particulièrement buté, et la première chose qu'on vois chez moi c'est ma mèche blanche je pense.
« DERRIERE L'ORDI »

Ma créatrice s'appelle Camille/Mel', elle est venu sur le forum car le contexte est super. Il a connu le forum grâce à Ser' et a décidé de m'y jouer en utilisant Un OC trouvé par ma spammeuse préférée pour me représenter. Il a lu le règlement et peu le prouver car il à trouvé le code qui est Validé.


« MON PHYSIQUE »
Vous êtes dans un parc quelconque, assis sur un banc. Quand une silhouette s'approche de vous. Cette silhouette est assez fine quoique possédant de belles hanches et une splendide chute de reins. Elle continue d'avancer de ce pas long et sensuel qui fait se balancer ses hanches intuitivement et vous pouvez enfin observer le reste de sa personne. Il s’avère d'abord que la silhouette est masculine. Il est assez grand, dépassant aisément vos 1m66 et ses traits sont extrêmement fins. Ce jeune homme respire la beauté pour faire plus simple. Ces cheveux sont d'un noir profond qui contraste avec la douce pâleur de sa peau et de l'unique mèche blanche positionnée sur le devant. Ils ne semblent même pas coiffés et pourtant le vent leur donnent un air délicieusement sauvage comme s'il avait eut une nuit très animée. Deux mèches noires encadrent son visage et vous pouvez observer ses yeux lumineux qui sont d'un vert tellement pâle qu'ils tirent quelque peu sur le jaune. Il possède un délicat nez légèrement en trompette sur le bout ce qui lui donne un air de lutin si on oublie la façon qu'il a de regarder chaque personne passant à proximité. Comme s'il était pour le monde une continuelle attirance et vice-versa. Un sourire malicieux vient en continue étiré ses lèvres rosés et fines. Elles semblent un bouton de rose qu'on aurait envie de cueillir avec ses lèvres, qu'on aurait envie de capturer un instant à défaut de toujours. Il a aussi un fin menton un peu pointu ce qui accentue le côté « lutin » de cet homme. Il a les oreilles percées et celle de droite l'a même été trois fois : deux anneaux en acier noir venant traverser son hélix en plus de celui -une simple boule d'acier noir- à son lobe.

En décrochant enfin de la beauté insolente de l'homme, votre regard tombe sur son cou exposé sans scrupule à la lumière du soleil, mettant alors en avant une griffure sur sa clavicule. Son cou n'est pas encombré de nombreux colliers. Au contraire, il n'y a qu'une fine cordelette noire donc le pendentif disparaît sous le col large qui dénude la naissance de ses épaules du pull léger d'un vert tirant sur l'émeraude qu'il portait. Le pull était moulant juste ce qu'il fallait pour attirer le regard sans pour autant tout dévoilé, laissant la place à l'imagination. En descendant à nouveau votre regard, vous virent qu'il portait un pantalon noir taille basse moulant à la perfection tout son bassin ainsi que le haut de ses cuisses, devenant par la suite un peu plus large sur tout le reste de ses longues jambes graciles. Enfin, il porte aux pieds une paire de Dr Martens d'un vert profond et vieillit artificiellement. Hésitant, vous vous s’apprêter à vous lever pour lui parler mais, déjà sa voix, tel un coulis de miel vous coupe dans votre élan et l'homme passe à côté de vous dans l'indifférence totale. Courant jusqu'à un second homme aux cheveux noirs avec lequel, il part en riant.


« MON CARACTERE »
« Décrivez-vous mentalement en plus d'une vingtaine de lignes. »

L'incube mordilla son crayon délicatement, sachant très bien ce que ce geste pouvait donner comme idée aux personnes qui le dévoré du regard. Ce décrire mentalement... Il soupira avant de se redresser encore une fois sur sa chaise. 26 ans de maintien, ça ne s'oublie pas. Le brun finit par écrire sa réponse de sa belle écriture toute en boucle et en courbes :
Mentalement, je suis quelqu'un d'assez sociale, ma nature d'incube joue aussi dans la balance, je l'avoue. Je suis aussi aimable, poli -à ma décharge, j'ai 26 ans de maintien-, appliqué dans tout ce que j'entreprends et ce jusqu'à la fin. Je me détourne rarement des décisions que j'ai prises. On dit souvent que je suis assez buté et que j'ai tendance à commencer trop de choses en même temps. Je suis un brin perfectionniste dans le quotidien.
J'aime beaucoup tout ce qui touche à l'opéra italien et les magnifiques costumes anciens. Sinon, je suis une personne très joyeuse, amicale et j'adore taquiner les personnes proches de moi. J'ai en horreur la solitude, en effet, j'ai tendance à déprimer si je reste seul longtemps ou en inactivité. Voilà un autre fait important me concernant, j'ai beaucoup de mal à ne rien faire, un peu ironique quand on connaît mon meilleur ami mais bon.
Par ailleurs, j'apprécie quand les regards se portent sur ma personne : j'ai conscience d'être attirant de par mes charmes incubes mais j'évite de les utiliser plus que nécessaire. Nul besoin de ça pour avoir une file de personnes prêtes à tout pour me parler. Je ne me vois pas comme quelqu'un d'arrogant ou de narcissique malgré ce que pourrait penser certaines personnes en me lisant. Je suis assez exigeant envers moi-même et envers les personnes qui m'entourent même si elles ne le savent pas vraiment. Je suis quelqu'un de tactile, il m'arrive souvent lors d'une discussion de me mettre à jouer avec les mains de la personne sans même m'en rendre compte.

On n'était pas loin des vingt lignes demandées alors le jeune homme reposa son crayon avec un sourire en coin.

« MON HISTOIRE »
Narciz ferma un carnet à la couverture rouge en cuir tanné gravé d'un majestueux «1» en écriture gothique avec un léger sourire qu'on aurait pu qualifier d'aguicheur s'il était destiné à un être fait de chair et de sang. C'était son tout premier. Car voyez-vous dans la famille Pawlevski, il y avait une coutume qui faisait qu'à partir de leurs huit ans -âge où un incube en moyenne commence à avoir des envies bien particulières- et ce jusqu'à leur quarante ans, chaque mâle de la famille devait écrire par semaine un carnet. Devoir de mémoire avait tonné son père. 
Seulement, le jeune homme s'était toujours refusé à perdre ainsi son temps pour ces stupides et hypothétiques futurs enfants. Il n'avait commencé que Ce soir-là. Il avait alors seize ans et sa véritable nature se faisait bien présente. C'était une soirée en Pologne chez une famille plus ou moins éloignée. Famille qui était malheureusement liée à une autre famille, les Kabriovsk, avec laquelle une haine farouche s'était établie depuis des millénaires.

D'après son arrière-arrière-arrière grand-mère, un Pawlevski avait séduit l'homme d'une Kabriovsk alors qu'ils étaient meilleurs amis. Et ce le jour de leur mariage. Le tout jeune marié n'avait pas pût lutter contre la nature du Pawlevski qui l'avait enchaîné à ses lèvres roses et à ses yeux lumineux. La femme avait donc vue son mari la quitter après la cérémonie sans un regard en arrière, collé à l'incube qui -toujours d'après son arrière (...) grand-mère, bien qu'il soit septique sur ce passage- était tombé amoureux du marié au premier coup d’œil. Par rage, elle avait poursuivit le couple et consciencieusement massacrée les deux hommes. Seulement, elle ne s'était pas arrêtée là, elle avait poursuivit le vice jusqu'à attaquer la sœur de son ancien meilleur ami. Ce qui avait définitivement fait réagir les Pawlevski qui l'avaient tuée en signe de vengeance pour la vie de cette enfant de trois ans. Et ainsi de suite... La vengeance engendrant la haine. La haine engendrant les meurtres...  
Les origines de cette « guerre » étaient si ridicules qu'il pensait même qu'il s'agissait d'une blague, jusqu'au jour, où ses frères le forcèrent à ôter la vie à un jeune homme aux splendides yeux jaunes qui le toisait avec un dégoût si profond qu'il se demanda longuement en quoi cette histoire ridicule le concerné. Lui. C'est ainsi que le brun refusa cette guerre et c'est ainsi que ce soir-là, il parvint à calmer ses trop nombreux frères au sang trop chaud.
Revenons a cette soirée donc. l'incube se demander pourquoi sa très lointaine cousine avait commis la folie de convier leurs deux familles. Chacune des deux cherchait et finissais forcément par trouver des erreurs et des piques à lancer à l'autre. Il se souvenait clairement de la réaction de son frère Iwan quand ils étaient rentrés dans la salle, celui-ci, à qui il prenait le bras avec fierté -Iwan était le plus beau des six frères et l'aîné-, s'était figé et avait tiqué en reconnaissant le patriarche des  Kabriovsk qui les toisaient avec toujours ce même dégoût. Iwan ainsi que ses frères étaient donc partis s'amuser entre eux et Narciz aurait sûrement fait de même s'il n'y avait pas croisé le regard d'un jeune homme, un regard d'un bleu absolument fascinant. Ce regard semblait si strict et pourtant si doux. Il se dégagea doucement du bras de son frère pour aller se poster un peu plus loin. Ne voulant pas que son frère se mêle de la personne qui avait approché et qui avait fini par l'aborder. Ce jeune homme devait avoir un ou deux ans de plus que lui. Ils parlèrent joyeusement sur plusieurs sujets, Narciz étant le moins incube possible, camouflant le plus possible, ses charmes envahissants. En fin de soirée, ils finirent par échanger leurs numéros avant que le brun à l'unique mèche blanche, ne voit l'autre avec les  Kabriovsk et que celui-ci le voit avec sa propre famille.

Ce ne fût pas la fin de leur amitié pourtant, elle perdura à travers les centaines de messages par jour qu'ils s'envoyaient. Elle perdura malgré la mort de Marek, son troisième frère. À côté de cette amitié qui lui mettait toujours un immense sourire sur le visage, le brun enchaîner les conquêtes. Il grandit ainsi entre ses messages cachés de sa famille, ses carnets planqués et ses conquêtes. Et aurait bien continué éternellement si son meilleur ami ne lui avait pas annoncé qu'il fuyait. Il allait dans une école loin de cette stupide guerre et il espérait que Narciz serait assez fou pour le suivre au bout du monde comme s'ils étaient en couple ou mariés.
Il espéra bien puisque le brun à l'unique mèche, ne tient que deux semaines avant de partir au beau milieu de la journée, sans un mot, sans un regard. Passant devant ses frères avec indifférence. Portant un sac remplit à ras-bord sur l'épaule. Il n'envoya qu'un message à Serivan avant de monter dans le bateau: « J'arrive. »


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 24/12/2015
Age : 28
Localisation : Non loin de Serivan~
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Narciz Pawlevski, incube pour vous servir~ Jeu 24 Déc - 11:45
Keiko Yurika
Bienvenu sur le forum!

Ta présentation est bien, j'aime beaucoup ta façon d'écrire, c'es complet. Plus que le code du règlement et tu pourra être validé!

_________________Asae
avatar
Messages : 202
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 19
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://asaeisland.forumactif.org
MessageSujet: Re: Narciz Pawlevski, incube pour vous servir~ Jeu 24 Déc - 17:24
Draco Ilstin
Bienvenue Narciz.
Un personnage très intéressant!
J'espère pouvoir rapidement RP avec toi, l'ami Incube. ;p
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 20
Localisation : Cette île bourrée d'êtres masculins
Voir le profil de l'utilisateur http://creas-noune.blogspot.be/
MessageSujet: Re: Narciz Pawlevski, incube pour vous servir~ Jeu 24 Déc - 18:34
Narciz Pawlevski
Merci beaucoup vous deux :3

J'espère pouvoir vite Rp avec toi aussi Dray*^* (Drago Malfoy en incube, je me meurt ~!)
J'ai rajoutée le code si jamais /O
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 24/12/2015
Age : 28
Localisation : Non loin de Serivan~
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Narciz Pawlevski, incube pour vous servir~ Jeu 24 Déc - 18:39
Keiko Yurika



Les races




Ta présentation est complète, elle est donc officiellement validé!

J'ai la grande fierté de t'annoncer que tu est maintenant un véritable petit membre du forum, et que tu peut donc aller t'amuser avec tout le monde.

Mais avant de rp, pense d'abord à faire un tour dans quelques endroits stratégiques! En premier, il faut que tu recense ton avatar, c'est le plus important. Ensuite, tu peut demander un camarade, ou plusieurs, pour rp et compléter ta fiche de liens. Si tu ne sais pas où aller, alors demande une maison.

Et puis si tu a des question, n'hésite pas à contacter le staff et à poser tes questions

Enfin, et surtout, Amuse toi bien sur le forum!


C O D E © W H A T S E R N A M E .


_________________Asae
avatar
Messages : 202
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 19
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://asaeisland.forumactif.org
MessageSujet: Re: Narciz Pawlevski, incube pour vous servir~
Contenu sponsorisé
Narciz Pawlevski, incube pour vous servir~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Ambre Elendil pour vous servir !
» Ismaël, pour vous servir !
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asae Island :: Les premiers pas :: Les personnages :: Validées-
Sauter vers: